Poursuivez votre lecture pour obtenir plus d’information sur les raisons pour lesquelles vous devriez songer à protéger votre animal de compagnie contre les puces.

slide left
slide right

Fait : Les chats sont plus susceptibles que les chiens d’attraper des puces, sans doute puisqu’ils ont tendance à rôder et à explorer des endroits où les puces vivent, c’est-à-dire des espaces sombres et réduits comme les dessous de porches, les hangars et les abords de buissons.

Fait : Pour chaque puce qui infeste votre animal de compagnie, un grand nombre de puces se développent dans votre maison. En effet, les puces ont un cycle de vie de 2 à 3 mois et une femelle adulte peut pondre de 40 à 50 œufs par jour. Voilà pourquoi les vétérinaires recommandent de traiter les infestations de puces pendant au moins 12 semaines.

Fait : Dans la plupart des régions du Canada, la période de risque pour les puces va habituellement de mai à octobre, le pic d’activité s’étendant du début d’août au début d’octobre. Dans certaines régions du pays, les puces peuvent être un problème tout au long de l’année.

Demandez à votre vétérinaire de vous recommander des façons de prévenir et de contribuer à contrôler les puces.

Pour en savoir plus sur les tiques, cliquez ici.